Vu à la Tontouta

en 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Évacuation aéro-médicalisée sur la commune de Bourail

 

 

En ce début d’année 2018, l’escadron de transport 52 de la base aérienne 186 (BA 186) « Ltt Paul Klein » de Nouméa-Tontouta, a effectué deux évacuations aéro-médicalisées (Aeromedevac) à quelques jours d’intervalle.

Le mardi 16 janvier, un hélicoptère Puma de l’ET 52 a procédé à l’évacuation d’un personnel militaire blessé suite à un saut en parachute au-dessus du terrain de Poé (commune de Bourail). Pris en charge par l’équipage de l’aéronef et par l’équipe médicale embarquée, le blessé a été évacué vers le centre hospitalier Médipôle de Koutio.

Quelques jours plus tard, dans la nuit de jeudi 18 au vendredi 19 janvier 2018, un hélicoptère Puma a 

décollé sur alerte en direction de l’île de Lifou située à l’est de la Grande Terre. Réalisée de nuit et dans 

des conditions météorologiques difficiles, cette mission, réalisée avec succès, a consisté à évacuer vers

 le Médipôle  un blessé ayant été frappé par la foudre.

Ordonnées par l’état-major interarmées des forces armées de Nouvelle-Calédonie (FANC) et réalisées en étroite collaboration avec les autorités civiles locales, ces missions ont une nouvelle fois démontré la réactivité et l’efficacité des FANC lors d’une situation d’urgence.

Communication du Cne Karim Djemai

 

Evacuation aéro-médicalisée sur l'Île des Pins

 

 

 

Le lundi 29 janvier, un hélicoptère Puma de l’ET 52 a procédé à l’évacuation d’une femme victime d’une grossesse extra-utérine résidant sur l’Île des Pins au sud de la Grande Terre. Pris en charge par l’équipage de l’aéronef et par l’équipe médicale embarquée, la patiente est évacuée depuis le stade de Vao vers le centre hospitalier Médipôle de Koutio alors que les liaisons aériennes et maritimes étaient interrompues en raison du passage de la dépression tropicale FEHI.

Communication du Cne Franck Moreau

 

Deux évacuations aéro-médicalisées en moins de 24 heures

 

 

Jeudi 15 et vendredi 16 février 2018, l’escadron de transport 52 « Tontouta » stationné sur la base aérienne 186 « Lieutenant Paul Klein » (BA 186) a réalisé deux évacuations aéro-médicalisées (Aéromédévac) successives.

 

Jeudi 15 février 2018, un avion de transport Casa a réalisé l’évacuation aéro-médicalisée de deux enfants malades depuis l’île de Maré (île de l’archipel des Loyautés se trouvant à l’Est de la Grande Terre). L’appareil effectuait alors une mission d’aéro-transport au profit du régiment d’infanterie de marine du Pacifique Nouvelle-Calédonie (RIMaP-NC) vers l’île de Tiga dans le cadre de ses « tournées en province » (TEP) régulières.

Ordonnée par l’état-major interarmées (EMIA) des forces armées de Nouvelle-Calédonie (FANC) suite à une demande de concours du Haut-Commissariat de Nouvelle-Calédonie., cette Aéromédévac a été effectuée dans des conditions météorologiques difficiles, liées au passage du cyclone Gita à proximité de la Nouvelle-Calédonie.

 

 

Le lendemain, vendredi 16 février, un hélicoptère Puma de l’ ’ET52 a réalisé dans l’après-midi l’évacuation aéro-médicalisée d’un homme en détresse respiratoire depuis le terrain de Poindimié (Est de la Nouvelle-Calédonie) vers le centre hospitalier du Médipole de Koutio. Cette mission a été confiée aux FANC, alors que les moyens de secours civils n’étaient pas disponibles ou ne pouvaient pas décoller en raison des conditions météorologiques dégradées à quelques heures du passage du cyclone Gita.

 

Communication du Cne Karim Djemai